Nicolas Frichot comme échevin pour la ville de Québec dans Maizerets-Lairet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - ville de Québec

Fil des billets

samedi 7 novembre 2009

Félicitations à Ginette Picard-Lavoie pour son élection dans Maizerets-Lairet.

Tout d'abord féliciter tous les candidatEs...

Ensuite, Nicolas Frichot du Défi vert de Québec remercie tout d'abord Yonnel Bonaventure et toute l'équipe du Défi vert pour son travail exceptionnel, il tient également à féliciter le maire Régis Labeaume ainsi que les éluEs de son équipe.

En dernier lieu, Nicolas Frichot congratule chaleureusement madame Anne Guérette et monsieur Yvon Bussières, rescapés indépendants au Conseil de ville de Québec.

P.S.: La reprise de l'université avec son lot d'examen est pour quelque chose dans ces félicitations tardives, veuillez m'en excuser.

lundi 26 octobre 2009

Sondage Le Soleil versus l'un de mes pointages

Un sondage mortel !

Que dire ? Sans acrimonie aucune, voilà plusieurs années que je m'interroge... Les sondages donnent-ils vraiment le pouls ou sont-ils pour finir des faiseurs d'opinions ?

Ma réponse est clair également depuis quelques années, et n'a rien à voir avec les résultats publiés aujourd'hui ! Tout sondage devrait être interdit entre 2 à 3 semaines avant la date du scrutin.

500 personnes me semblent peu pour environ 400 000 électeurTRICEs et c'est la première fois que je remarque cette firme de sondage...

Mais pour finir vous seul ferez la différence en votant le 1er novembre.

Vous êtes plus de 1000 visiteurs uniques (mes statistiques sont très sévères et pointues -elles sont basées sur l'adresse MAC, pas l'adresse I.P., l'adresse MAC- et indiquent que bientôt 4000 pages auront été visionnées) à être venu sur mon blog (pour fêter ça, j'ai même changé le look en agrémentant mon ); 27% de vous sont des habitués, des gens qui reviennent régulièrement, les autres, vous êtes venus une fois et basta ! Tout cela est très encourageant à mon avis...

Suffisant, peut-être pas, il semblerait que je manque de temps... Mais néanmoins, pourquoi ne pas croire aux miracles, il suffit que vous vous déplaciez et que vous ne vous découragiez pas... s.v.p.

Avec les intentions de votes que nous donne le Soleil, je sais c'est difficile, mais raison de plus pour se déplacer en grand nombre...

Le 1er novembre, promenez-vous dans les bureaux de votes, votez vert et élisez Nicolas FRICHOT dans le district numéro 5 !

samedi 24 octobre 2009

9) L’arrêt de la circulation des camions lourds sur Henri-Bourassa

Cela se fait bien sur le bd Champlain l'été, pourquoi pas sur le bd Henri-Bourassa?

Voilà un point qui ne devait pas être dans mon programme, mais qui a force de discussions avec plusieurs citoyennes ou citoyens m'interpella et me positionna à refaire mon ancien métier et mes devoirs. En effet, l'information des différents quotidiens sur le sujet semblait clair, seul le Ministère des Transports était habilité à détourner le traffic.

C'est surtout un entrepreneur du quartier qui me convainquit et après quelques recherches sur le site de la ville, je découvris deux résolutions, qui comble de l'ironie furent proposées par Ginette Piccard-Lavoie, du comité exécutif de la ville de Québec (CE-2009-1039, CE-2008-1834) qui autorisaient le détournement des poids lourds du boulevard Champlain et demandaient au Ministère d'agir avec diligence, ce qui fut fait.

Y-a-t-il deux poids et deux mesures suivant son lieu de résidence dans notre municipalité ?

Voilà pourquoi ce projet est dans ma plateforme, il rejoint un principe qui m'est cher, l'égalité des citoyens.

Il illustre ma perplexité dans la gestion du déneigement (pensons à St-Albert), la privatisation de la collecte des ordures dans Limoilou (effective depuis le 1 janv. 2010), le cafouillage avec le centre Mgr Marcoux Inc. (et conséquemment la méconnaissance de ce dossier autant du maire Labeaume que de Mme Ginette Picard-Lavoie) et l'accueil fait par le Conseil de ville de la proposition d'un collectif de citoyenNEs qui souhaitait rerouter la circulation des camions lourds du bd Henri-Bourassa (janv. 2009). Rendons à César ce qui est à César et remercions Mme Ginette Picard-Lavoie d'avoir tâcher, mollement, d'amener cette résolution, morte au feuilleton; conseillons-lui peut-être une certaine réserve pour d'autres résolutions, comme celle du boulevard Champlain !

Je veux solennellement affirmer mon attachement au principe indivisible que tous résidents de la ville de Québec ont droit aux mêmes prestations et services, indépendamment de où ils se trouvent, sur le territoire de la municipalité. C'est une règle fondamental, une des briques de nos sociétés libérales démocratiques.

Voilà pourquoi, le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet.

jeudi 22 octobre 2009

Nicolas Frichot a besoin de vous!

Dernier blitz de campagne ! Nicolas Frichot a besoin de bénévoles!

J'ai besoin de bénévoles pour soit :

1) Composer des numéros de téléphones et de parler aux électeurTRICEs. 2) Faire du porte à porte avec moi en distribuant des signets. 3) Donner du temps le dimanche de l'élection, soit le 1er novembre 2009. 4) Vous avez des idées, nous sommes ouverts, parlez-en !

Vous pouvez me contacter par téléphone 418 523 9450 (Plutôt problèmatique depuis mon changement avec Bell où les coupures, les absences de tonalité ou l'impossibilité de me rejoindre sont constantes, malgré le passage chez moi de 9 techniciens !).

Par courriel : vq@nfrichot.info (Vu les circonstances, plus efficace).

Vous pouvez aussi vous inscrire à notre liste, n'oubliez juste pas de confirmer en vérifiant votre dossier Spam.

Cela se passe bien, vous êtes nombreux à venir lire mon blog de campagne, l'accueil sur le terrain est chaleureux, merci.

Impardonnable François Bourque!

Nous ne sommes pas des amateurs, monsieur Bourque, nous sommes plutôt des gens pragmatiques

Depuis le début de la campagne, il y a une suffisance et une condescendance à l'égard de notre parti qui m'horripile ! Mais le plus remarquable, c'est que nous n'apparaissons pas dans les fils RSS, ni chez Transcontinental, ni chez Québécor, ni chez Cyberpresse. Bien sûr, toute cette question peut faire partie d'une politique éditoriale, d'un parti pris (le DVQ est un groupe marginal) ou... je ne sais.

Mais il y a là, une question simple que je me pose en tant qu'ancien photo-journaliste : le journaliste doit-il relayer l'information ou doit-il la trier ? Il semble bien que votre décision soit prise, mais je ne peux m'empêcher de vous poser la question ? N'êtes-vous pas le digne président de la fédération des journalistes du Québec ? Le quatrième pouvoir n'est-il pas l'un de nos contrepoids nécessaires à notre fonctionnement démocratique ?

Dans un souci de transparence, et surtout qu'en ce 22 octobre, avec votre chronique assassine, alors que mes pointages m'approchaient du 20%, force est de constater que votre avis va faire mal, bien que je ne le crois pas objectif ! Il me fait donc un plaisir de transmettre votre missive peu flatteuse et peu respectueuse d'un nombre impressionnant de militantEs, de bénévoles et de candidatEs qui travaillent fort pour le Défi vert de Québec aux électeurTRICEs de ma circonscription!

Quel hasard également de voir que ces articles du 22 octobre peu objectifs et discriminatoires (je pense, par exemple, à certains de vos collègues qui manient la litote, la périphrase ou l'insinuation négative subtile depuis le début de la campagne à notre égard) sont comme par hasard, cette fois, sur le fil RSS de Cyberpresse ?

Dois-je dire merci... quoique... devrais-je le dire, je trouve plutôt que ça ressemble à un parti pris délibéré sur cette journée particulière où le Soleil a décidé de nous ridiculiser...de littéralement nous crucifier ?

Autrement, j'ai aussi beaucoup de misère à croire que Yonnel pût être aussi déstructuré que vous semblasses le suggérer dans votre article ! Enfin peut-être n'était-il pas en forme ?

De plus, comme Yonnel l'avait suggéré lors de notre première conférence de presse (ce fut d'ailleurs l'une des rares fois où les médias se déplacèrent en masse), le maire Labeaume, en fin politicien qu'il est, nous pique littéralement notre programme ! Pouvons-nous lui en vouloir ? Non, mais reconnaissons une grande versatilité à M. Labeaume, qui, bien que je ne peux que me réjouir, déclara publiquement le 16 octobre que pour finir le tramway c'est peut-être pas si mal !

Est-ce une considération électorale ou est-ce que M. Régis Labeaume se drape réellement d'une conscience environnementale et d'une vision pour la ville de Québec ?

Cordialement votre.

Nicolas Frichot.

Commissaire scolaire de Saint-Pie-X.

Candidat dans Maizerets-Lairet pour le Défi vert.

À bon entendeur.

lundi 12 octobre 2009

Le projet d'Estimauville du maire Régis Labeaume.

Permettez-nous de faire quelques ajustements :

Il est prévu, par M. Régis Labeaume et son équipe, de développer prioritairement d'Estimauville et d'en faire un véritable écoquartier de niveau international. Très bonne idée, mais...

Tout d'abord, nous trouvons incroyable de constater que M. Labeaume met la charrue avant les boeufs en densifiant le territoire sans aménager un transport commun efficace avec un tramway !

Le DVQ croit fermement qu'il est du devoir de la ville d'exercer un leadership fort, de planifier minutieusement et de bien encadrer le développement de ce futur écoquartier. Il faut une planification d'ensemble harmonieuse auquel viendront se joindre les promoteurs, les architectes, les designers, les gens d'affaires et les citoyens du quartier.

Il est prévu de transformer l'autoroute Dufferin en boulevard urbain et de permettre des accès aux battures de Beauport.

Un écoquartier doit inclure les points suivants :

   * Des immeubles répondant aux normes LEED;
   * Des ronds points;
   * Des stationnements souterrains lorsque les expertises de sol le permettent afin de libérer les rues pour le transport en commun, les piétons et les cyclistes;
   * Inclure une architecture du 21 ème siècle, en mettant à profit les nouveaux concepts urbains et ainsi  créer un patrimoine de l'avenir;
   * Penser gare routière avec liens intermodaux entre les différents modes de transports;
   * Penser a un vélogare et à l'intégration des pistes cyclables;
   * Penser aux jardins communautaires;
   * Penser aux toits verts;
   * Éviter la création de points de chaleurs;
   * Penser à du logement mixte, aux logements sociaux en équilibre avec la construction de condos;
   * Penser bien sûr aux piétons notamment par le biais de feux et des passages prioritaires;
   * Un aménagement paysager avec mobiliers urbains ( poubelles, abreuvoirs, bancs publics, racks a vélos, squares et ilots de verdures;
   * Faire que d'Estimauville se rende aux battures de Beauport pour l'intégrer avec la rive du fleuve;
   * Transformer l'autoroute Dufferin, en boulevard Urbain un peu comme cela a été fait sur le boulevard Champlain;
   * Intégrer un marché public de proximité offrant des produits locaux (ce marché s'ajoute au marché du vieux port);
   * Des services de proximités tel que CLSC, écoles et commerces de quartiers.
   * Les projets présentés doivent être carbone neutre.
   * Prendre en compte la possible élévation du niveau du fleuve Saint-Laurent dû aux changements climatiques.

Ce projet sera un modèle de développement urbain et le point de départ d'un retour à la densification saine, humaine et conviviale.

Le Défi vert de Québec entend aussi intégrer le Centre de recherche Neurocité au projet de développement du secteur D'Estimauvile.

Cet article a été écrit par Luc Côté et Nicolas Frichot.

Le 1er novembre votez LUC CÔTÉ et NICOLAS FRICHOT, votez DÉFI VERT DE QUÉBEC !

mardi 6 octobre 2009

Révision de la liste électorale - Municipale 2009.

Révision de la liste électorale de la ville de Québec

Pour corriger les erreurs ou omissions :

  • 418 641 6444

samedi 3 octobre 2009

Salutations aux candidatEs officielLEs dans Maizerets-Lairet

District électoral de Maizerets–Lairet

Nicolas Frichot (Défi vert de Québec)

Jean-Thomas Grantham (Renouveau municipal de Québec)

André, Houle (Indépendant)

Ginette Picard-Lavoie (Équipe Labeaume)

Le site officiel de la ville de Québec

mardi 29 septembre 2009

Pour suivre les revues de presse de cyberpresse

Tout cyberpresse sur la campagne électorale municipale 2009 dans la ville de Québec

Municipales 2009

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !