Nicolas Frichot comme échevin pour la ville de Québec dans Maizerets-Lairet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Incinérateur

Fil des billets

dimanche 25 octobre 2009

Portrait de Nicolas Frichot dans Québec Express

Québec Express du 23 octobre (format papier)

Le lien pour lire l'article de Luc Fournier de Québec Express

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC!

jeudi 22 octobre 2009

Nicolas Frichot a besoin de vous!

Dernier blitz de campagne ! Nicolas Frichot a besoin de bénévoles!

J'ai besoin de bénévoles pour soit :

1) Composer des numéros de téléphones et de parler aux électeurTRICEs. 2) Faire du porte à porte avec moi en distribuant des signets. 3) Donner du temps le dimanche de l'élection, soit le 1er novembre 2009. 4) Vous avez des idées, nous sommes ouverts, parlez-en !

Vous pouvez me contacter par téléphone 418 523 9450 (Plutôt problèmatique depuis mon changement avec Bell où les coupures, les absences de tonalité ou l'impossibilité de me rejoindre sont constantes, malgré le passage chez moi de 9 techniciens !).

Par courriel : vq@nfrichot.info (Vu les circonstances, plus efficace).

Vous pouvez aussi vous inscrire à notre liste, n'oubliez juste pas de confirmer en vérifiant votre dossier Spam.

Cela se passe bien, vous êtes nombreux à venir lire mon blog de campagne, l'accueil sur le terrain est chaleureux, merci.

vendredi 16 octobre 2009

8) L'avenir de l'incinérateur

La fermeture de l'incinérateur pour 2024, mais le plus tôt possible sera le mieux !

Prévoir un plan d'action de gestion des matières résiduelles visant la fermeture de l'incinérateur à l'échéance du contrat de production de vapeur en vigueur actuellement. Aucun plan d'action n'existe présentement. Un partenariat avec la Chaire de développement durable de l'Université Laval dans le but de trouver des alternatives éco économiques sera mis en place. En attendant il faut commencer à:

   * Réduire le volume des matières résiduelles à la source et mettre en place des mesures à courts termes afin de renverser la tendance actuelle qui est une augmentation du volume des matières résiduelles à incinérer de l'ordre de 5000 tonnes par an.
   * Rendre universel des programmes de compostage des matières organiques afin de diminuer les résidus humides qui brûlent mal.
   * Améliorer les programmes de recyclage des déchets pour diminuer le volume de déchets à incinérer en mettant l'emphase sur les commerces, les industrie et les institutions qui ne participent pratiquement pas à la solution pour l'instant.
   * Soutenir l'amélioration déjà observée dans le secteur résidentiel.
   * Chercher d'autres solutions pour disposer des matières selon le type de déchets présentement incinérés, tel que les boues qui proviennent de l’usine d’épuration des eaux usées à titre d'exemple.
   * Appliquer les recommandations des experts et étudier les autres solutions et technologies mises en place ailleurs dans le monde.
   * Augmenter le nombre d'éco centres et permettre l'accès gratuit à ce service. Il est aberrant qu'un citoyen qui amène un écran moniteur à un éco centre doive payer des frais de 10 ou 15 $ pour disposer de manière écologique d'un rebut ayant des composantes hautement toxiques alors que son voisin peut se débarasser gratuitement du même écran moniteur en le jetant simplement aux poubelles.
   * Amélioration du triage ou triage sélectif accru. Le DVQ propose une série de solutions car il n'y a pas de solution unique. Les besoins et les contraintes diffèrent grandement entre les types d'immeuble (ex: un immeuble à logement, un commerce ou une usine et les types de quartiers (unifamilial, maison en rangée etc...).

Le 1er novembre je vote FRICHOT NICOLAS dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

Cet article est tiré en grande partie du programme du Défi vert de Québec, merci Sylvain et tous les autres contributeurs !