Nicolas Frichot comme échevin pour la ville de Québec dans Maizerets-Lairet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Environnement

Fil des billets

samedi 31 octobre 2009

12) Le cumul des fonctions et les idées des auditeurs sur Radio-Canada

De mon parcours politique

Je n'ai pas mis assez en avant mon plaisir et mon expérience politique. Voilà 3 ans et demi que je suis commissaire scolaire de la commission scolaire de la Capitale. Je commence à comprendre certains rouages politiques ou administratifs à la CSC (ces processus ont possiblement une similarité avec ceux de la ville de Québec), je ne suis donc pas tout nu face à M. Régis Labeaume (que j'apprécie aussi - les piscines et le bus le week-end pour les familles - par exemple) dans l'éventualité où vous m'accordez votre confiance.

J'ai pris goût à argumenter (je vais en avoir besoin) et vu que je n'ai pas toujours eu la même vision que certains de mes collègues, à amener des idées à la table du Conseil des commissaires. Par exemple, j'ai aimé disserter pour un toit vert sur la nouvelle école de la Grande Hermine (effectué), élaborer une évaluation de faisabilité de récupération des piles usagés (échoué par 2 voix je crois) ou essayer de geler nos salaires (c.-à-d. ne pas les indexer, j'échoue lamentablement années après années sur ce point), etc.

Il est clair que si vous m'élisiez, je démissionnerais de mes fonctions de commissaire scolaire dans un délai raisonnable pour finaliser ce qui doit. Je suis contre le cumul des fonctions, voilà c'est dit!

Dans un autre registre, j'ai beaucoup aimé l'initiative de l'équipe de M. Bernatchez sur Radio-Canada. J'en ai écouté quelques-unes et j'invite tous les nouveaux éluEs de réécouter ces capsules MP3, elles rejoignent ma vision de la démocratie participative où le citoyenNE et l'éluE ne communiquent pas juste aux quatre ans, mais à chaque année, à chaque mois, en fait le plus possible! Dans ces capsules MP3, il y a réellement de très bonnes idées à développer, avis lancé aux nouveaux éluEs officiels lundi.

C'était une belle campagne, indépendamment du résultat à venir, je suis très content de mes rencontres avec vous-autres, je vous remercie, ainsi que mes bénévoles... N'oubliez pas d'allez voter!

Le 1er novembre, je vote Nicolas Frichot..

vendredi 30 octobre 2009

11) Des gendarmes couchés dans le district no 5 de Maizerets-Lairet

Sécurité routière

Si Ginette Picard-Lavoie, Jean-Thomas Grantham et Nicolas Frichot s'entendent pour améliorer la sécurité routière dans Maizerets-Lairet. Ils ne s'entendent visiblement pas sur les moyens à prendre.

À défaut de débat, et je crois bien que M. Jean-Thomas a essayé de convaincre Mme Ginette, il me faut vous dire que baisser la vitesse n'est pas suffisante. Pour vivre dans le quartier, avoir vu ou entendu les voitures roulant en fou je puis vous assurer que je préconise des dos d'âne allongés (adaptés pour le déneigement en hiver), seul ces agents de la paix sont vigilants 24h sur 24h. Et si vous roulez entre 30 et 40 km/h (pas plus), vous ne brisez pas votre char! De plus, ils serviront à renforcer la sécurité des enfants et des personnes âgées dans le quartier.

Voilà ce que les citoyennes et les citoyens peuvent attendre de leur représentantE démocratiquement éluE.

Des mesures concrètes et efficaces.

Voilà pourquoi le 1er novembre je vote Frichot Nicolas.

PS : les premières rues identifiées sont Bardy, Trinité, Champfleury, Maufils, De la Ronde, de Vitré; mais vous savez, mon idée de la démocratie participative commence ici, car vous pouvez proposer, débattre et améliorer les idées en répondant directement sur ce forum.

jeudi 29 octobre 2009

Inscrivez-vous sur les élections municipales de Québec 2009 !

C'est une blague... c'est juste le cyberbulletin de Nicolas Frichot

Le dimanche 1er novembre je vote Nicolas Frichot et donc je vous invite à vous inscrire sur sa liste d'envoi, juste cliquer ! Ne pas oublier de confirmer son adhésion et de vérifier en conséquence son dossier spam !

mardi 27 octobre 2009

Invitation mercredi soir

AVIS DE CONVOCATION POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Développement des éco-quartiers selon la vision du Défi vert de Québec

Octobre 2009 - Conformément à la vision du Défi vert de Québec pour le développement durable des éco quartiers tel que l'espace d'Estimauville, le Défi vert invite tout les candidates et candidats à l'élection municipale de Québec, les médias, la population en général ainsi que les groupes intéressés par cette question à venir entendre une conférence portant sur la réalisation concrète d'un éco-quartier.

Le Défi Vert de Québec, vous invite à assister à une conférence de Monsieur Christian Yaccarini, PDG Société de développement Angus : Une entreprise d’économie sociale spécialisée dans la revitalisation urbaine:

Le mercredi 28 octobre 2009, à 19 heures, entrée libre, mais contribution volontaire, à l'école Saint-Louis-de-Gonzague 980 rue Richelieu, G1R 1L5 Québec

VENEZ NOMBREUX !

Christian Yaccarini, travaille depuis 20 ans, sur le concept d'un éco quartier mixte à l'intérieur de la ville de Montréal.

Sur les anciens chantiers Angus, l'équipe de Christian Yaccarini a réussi à créer un quartier qui combine entreprises, services et milieu de vie selon une approche conforme à des objectifs de développement durable, écologique, environnemental et social.

Les personnes intéressées peuvent s'inscrire en se rendant sur le site du Défi vert Québec www.defivert.org

-30-

Pour plus d'information Raymond Côté raymond.cote@defivert.org 418-802-8287 www.defivert.org

www.technopoleangus.com

dimanche 25 octobre 2009

Portrait de Nicolas Frichot dans Québec Express

Québec Express du 23 octobre (format papier)

Le lien pour lire l'article de Luc Fournier de Québec Express

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC!

samedi 24 octobre 2009

9) L’arrêt de la circulation des camions lourds sur Henri-Bourassa

Cela se fait bien sur le bd Champlain l'été, pourquoi pas sur le bd Henri-Bourassa?

Voilà un point qui ne devait pas être dans mon programme, mais qui a force de discussions avec plusieurs citoyennes ou citoyens m'interpella et me positionna à refaire mon ancien métier et mes devoirs. En effet, l'information des différents quotidiens sur le sujet semblait clair, seul le Ministère des Transports était habilité à détourner le traffic.

C'est surtout un entrepreneur du quartier qui me convainquit et après quelques recherches sur le site de la ville, je découvris deux résolutions, qui comble de l'ironie furent proposées par Ginette Piccard-Lavoie, du comité exécutif de la ville de Québec (CE-2009-1039, CE-2008-1834) qui autorisaient le détournement des poids lourds du boulevard Champlain et demandaient au Ministère d'agir avec diligence, ce qui fut fait.

Y-a-t-il deux poids et deux mesures suivant son lieu de résidence dans notre municipalité ?

Voilà pourquoi ce projet est dans ma plateforme, il rejoint un principe qui m'est cher, l'égalité des citoyens.

Il illustre ma perplexité dans la gestion du déneigement (pensons à St-Albert), la privatisation de la collecte des ordures dans Limoilou (effective depuis le 1 janv. 2010), le cafouillage avec le centre Mgr Marcoux Inc. (et conséquemment la méconnaissance de ce dossier autant du maire Labeaume que de Mme Ginette Picard-Lavoie) et l'accueil fait par le Conseil de ville de la proposition d'un collectif de citoyenNEs qui souhaitait rerouter la circulation des camions lourds du bd Henri-Bourassa (janv. 2009). Rendons à César ce qui est à César et remercions Mme Ginette Picard-Lavoie d'avoir tâcher, mollement, d'amener cette résolution, morte au feuilleton; conseillons-lui peut-être une certaine réserve pour d'autres résolutions, comme celle du boulevard Champlain !

Je veux solennellement affirmer mon attachement au principe indivisible que tous résidents de la ville de Québec ont droit aux mêmes prestations et services, indépendamment de où ils se trouvent, sur le territoire de la municipalité. C'est une règle fondamental, une des briques de nos sociétés libérales démocratiques.

Voilà pourquoi, le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet.

jeudi 22 octobre 2009

Impardonnable François Bourque!

Nous ne sommes pas des amateurs, monsieur Bourque, nous sommes plutôt des gens pragmatiques

Depuis le début de la campagne, il y a une suffisance et une condescendance à l'égard de notre parti qui m'horripile ! Mais le plus remarquable, c'est que nous n'apparaissons pas dans les fils RSS, ni chez Transcontinental, ni chez Québécor, ni chez Cyberpresse. Bien sûr, toute cette question peut faire partie d'une politique éditoriale, d'un parti pris (le DVQ est un groupe marginal) ou... je ne sais.

Mais il y a là, une question simple que je me pose en tant qu'ancien photo-journaliste : le journaliste doit-il relayer l'information ou doit-il la trier ? Il semble bien que votre décision soit prise, mais je ne peux m'empêcher de vous poser la question ? N'êtes-vous pas le digne président de la fédération des journalistes du Québec ? Le quatrième pouvoir n'est-il pas l'un de nos contrepoids nécessaires à notre fonctionnement démocratique ?

Dans un souci de transparence, et surtout qu'en ce 22 octobre, avec votre chronique assassine, alors que mes pointages m'approchaient du 20%, force est de constater que votre avis va faire mal, bien que je ne le crois pas objectif ! Il me fait donc un plaisir de transmettre votre missive peu flatteuse et peu respectueuse d'un nombre impressionnant de militantEs, de bénévoles et de candidatEs qui travaillent fort pour le Défi vert de Québec aux électeurTRICEs de ma circonscription!

Quel hasard également de voir que ces articles du 22 octobre peu objectifs et discriminatoires (je pense, par exemple, à certains de vos collègues qui manient la litote, la périphrase ou l'insinuation négative subtile depuis le début de la campagne à notre égard) sont comme par hasard, cette fois, sur le fil RSS de Cyberpresse ?

Dois-je dire merci... quoique... devrais-je le dire, je trouve plutôt que ça ressemble à un parti pris délibéré sur cette journée particulière où le Soleil a décidé de nous ridiculiser...de littéralement nous crucifier ?

Autrement, j'ai aussi beaucoup de misère à croire que Yonnel pût être aussi déstructuré que vous semblasses le suggérer dans votre article ! Enfin peut-être n'était-il pas en forme ?

De plus, comme Yonnel l'avait suggéré lors de notre première conférence de presse (ce fut d'ailleurs l'une des rares fois où les médias se déplacèrent en masse), le maire Labeaume, en fin politicien qu'il est, nous pique littéralement notre programme ! Pouvons-nous lui en vouloir ? Non, mais reconnaissons une grande versatilité à M. Labeaume, qui, bien que je ne peux que me réjouir, déclara publiquement le 16 octobre que pour finir le tramway c'est peut-être pas si mal !

Est-ce une considération électorale ou est-ce que M. Régis Labeaume se drape réellement d'une conscience environnementale et d'une vision pour la ville de Québec ?

Cordialement votre.

Nicolas Frichot.

Commissaire scolaire de Saint-Pie-X.

Candidat dans Maizerets-Lairet pour le Défi vert.

À bon entendeur.

mardi 20 octobre 2009

Impact Campus

Un article sur Nicolas Frichot

Pour le lire.

vendredi 16 octobre 2009

8) L'avenir de l'incinérateur

La fermeture de l'incinérateur pour 2024, mais le plus tôt possible sera le mieux !

Prévoir un plan d'action de gestion des matières résiduelles visant la fermeture de l'incinérateur à l'échéance du contrat de production de vapeur en vigueur actuellement. Aucun plan d'action n'existe présentement. Un partenariat avec la Chaire de développement durable de l'Université Laval dans le but de trouver des alternatives éco économiques sera mis en place. En attendant il faut commencer à:

   * Réduire le volume des matières résiduelles à la source et mettre en place des mesures à courts termes afin de renverser la tendance actuelle qui est une augmentation du volume des matières résiduelles à incinérer de l'ordre de 5000 tonnes par an.
   * Rendre universel des programmes de compostage des matières organiques afin de diminuer les résidus humides qui brûlent mal.
   * Améliorer les programmes de recyclage des déchets pour diminuer le volume de déchets à incinérer en mettant l'emphase sur les commerces, les industrie et les institutions qui ne participent pratiquement pas à la solution pour l'instant.
   * Soutenir l'amélioration déjà observée dans le secteur résidentiel.
   * Chercher d'autres solutions pour disposer des matières selon le type de déchets présentement incinérés, tel que les boues qui proviennent de l’usine d’épuration des eaux usées à titre d'exemple.
   * Appliquer les recommandations des experts et étudier les autres solutions et technologies mises en place ailleurs dans le monde.
   * Augmenter le nombre d'éco centres et permettre l'accès gratuit à ce service. Il est aberrant qu'un citoyen qui amène un écran moniteur à un éco centre doive payer des frais de 10 ou 15 $ pour disposer de manière écologique d'un rebut ayant des composantes hautement toxiques alors que son voisin peut se débarasser gratuitement du même écran moniteur en le jetant simplement aux poubelles.
   * Amélioration du triage ou triage sélectif accru. Le DVQ propose une série de solutions car il n'y a pas de solution unique. Les besoins et les contraintes diffèrent grandement entre les types d'immeuble (ex: un immeuble à logement, un commerce ou une usine et les types de quartiers (unifamilial, maison en rangée etc...).

Le 1er novembre je vote FRICHOT NICOLAS dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

Cet article est tiré en grande partie du programme du Défi vert de Québec, merci Sylvain et tous les autres contributeurs !

jeudi 15 octobre 2009

7) Un écolobus électrique

Écolobus : une solution durable et de proximité

L'implantation d'un autre parcours d’écolobus électrique permettant de relier plusieurs endroits importants du quartier tel que les Galeries de la Canardière, les parcs Maizerets et Marchand, les différentes bibliothèques (Canardière et Saint-Albert), les Tours St-Pie X, ainsi que les écoles publiques du district.

Le 1er novembre je vote FRICHOT NICOLAS dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

mercredi 14 octobre 2009

6) Un marché public dans Maizerets-Lairet

Les maraîchers et les résidents doivent se rencontrer et fonder un marché public

La création d’un marché local d’alimentation, pour développer une consommation responsable en liant les producteurs de la région et les consommateurs du quartier. C'est du développement durable ! Le succès du marché de Val-Bélair est révélateur de la nécessité d'autres expériences similaires.

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

mardi 13 octobre 2009

Communiqué pour diffusion immédiate

Plate forme électorale de Nicolas Frichot

District no. 5 de Maizerets-Lairet - Candidat pour le Défi Vert

Les propositions subséquentes s’inscrivent dans une volonté d’offrir aux citoyens du quartier Maizerets-Lairet un cadre de vie sain et dynamique en accord avec le programme du Défi vert valorisant une prospérité économique, le développement social et culturel ainsi que la protection de l’environnement.

Pour ce faire, M. Frichot propose :

• l'implantation d'un autre parcours d’écolobus électrique permettant de relier plusieurs endroits importants du quartier tel que les Galeries de la Canardière, les parcs Maizeret et Marchand, les différentes bibliothèques (Canardière et Saint-Albert), les Tours St-Pie X, ainsi que les écoles publiques de la circonscription.

• Réaménagement du parc Bardy en ciblant l’agrandissement des courts de tennis et en y aménageant d'autres équipements selon les goûts des utilisateurs du parc.

• La création d’un marché local d’alimentation, pour développer une consommation responsable en liant les producteurs et les consommateurs. Le succès du marché de Val-Bélair est révélateur de la nécessité d'autres expériences similaires.

• La fermeture de l'incinérateur dans les plus brefs délais en développant une solution durable : tri sélectif, augmenter la capacité de recyclage, créer un site d'enfouissement en valorisant les émanations de biogaz en gaz naturel, en chaleur et en électricité.

• Proposer l’arrêt de la circulation des camions lourds sur Henri-Bourassa comme cela à été fait sur le boulevard Champlain, l'été dernier, et qui a été approuvé par le Ministère des Transport (voir résolution CE-2009-1039, CE-2008-1834)

– 30 –

Source: Nicolas Frichot, Candidat du Défi vert de Québec dans le district 05 - Maizerets-Lairet Mon blog

www.defivert.org Défi vert de Québec 7306, avenue des Rennes, Québec (Québec) G1G 4N8 info@defivert.org

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

lundi 12 octobre 2009

Le projet d'Estimauville du maire Régis Labeaume.

Permettez-nous de faire quelques ajustements :

Il est prévu, par M. Régis Labeaume et son équipe, de développer prioritairement d'Estimauville et d'en faire un véritable écoquartier de niveau international. Très bonne idée, mais...

Tout d'abord, nous trouvons incroyable de constater que M. Labeaume met la charrue avant les boeufs en densifiant le territoire sans aménager un transport commun efficace avec un tramway !

Le DVQ croit fermement qu'il est du devoir de la ville d'exercer un leadership fort, de planifier minutieusement et de bien encadrer le développement de ce futur écoquartier. Il faut une planification d'ensemble harmonieuse auquel viendront se joindre les promoteurs, les architectes, les designers, les gens d'affaires et les citoyens du quartier.

Il est prévu de transformer l'autoroute Dufferin en boulevard urbain et de permettre des accès aux battures de Beauport.

Un écoquartier doit inclure les points suivants :

   * Des immeubles répondant aux normes LEED;
   * Des ronds points;
   * Des stationnements souterrains lorsque les expertises de sol le permettent afin de libérer les rues pour le transport en commun, les piétons et les cyclistes;
   * Inclure une architecture du 21 ème siècle, en mettant à profit les nouveaux concepts urbains et ainsi  créer un patrimoine de l'avenir;
   * Penser gare routière avec liens intermodaux entre les différents modes de transports;
   * Penser a un vélogare et à l'intégration des pistes cyclables;
   * Penser aux jardins communautaires;
   * Penser aux toits verts;
   * Éviter la création de points de chaleurs;
   * Penser à du logement mixte, aux logements sociaux en équilibre avec la construction de condos;
   * Penser bien sûr aux piétons notamment par le biais de feux et des passages prioritaires;
   * Un aménagement paysager avec mobiliers urbains ( poubelles, abreuvoirs, bancs publics, racks a vélos, squares et ilots de verdures;
   * Faire que d'Estimauville se rende aux battures de Beauport pour l'intégrer avec la rive du fleuve;
   * Transformer l'autoroute Dufferin, en boulevard Urbain un peu comme cela a été fait sur le boulevard Champlain;
   * Intégrer un marché public de proximité offrant des produits locaux (ce marché s'ajoute au marché du vieux port);
   * Des services de proximités tel que CLSC, écoles et commerces de quartiers.
   * Les projets présentés doivent être carbone neutre.
   * Prendre en compte la possible élévation du niveau du fleuve Saint-Laurent dû aux changements climatiques.

Ce projet sera un modèle de développement urbain et le point de départ d'un retour à la densification saine, humaine et conviviale.

Le Défi vert de Québec entend aussi intégrer le Centre de recherche Neurocité au projet de développement du secteur D'Estimauvile.

Cet article a été écrit par Luc Côté et Nicolas Frichot.

Le 1er novembre votez LUC CÔTÉ et NICOLAS FRICHOT, votez DÉFI VERT DE QUÉBEC !

dimanche 11 octobre 2009

Radio-Canada

Revue de presse de Radio-Canada

Entrevue avec M. Bernatchez

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

vendredi 9 octobre 2009

La population de Québec appuie le projet de tramway!

Un mode de transport viable : le tramway

Un sondage réalisé par Léger Marketing montre que la population de Québec appuie l'idée d'un tramway à Québec à 67%. Deux Québécois sur trois croient donc que le tramway est une bonne ou une très bonne idée.

Le projet de tramway a donc le vent dans les voiles! Le DVQ, le RMQ l'appuie et qui sait peut-être que M. Régis Labeaume changera d'avis avant la fin de la campagne, cela ne sera pas la première fois et cela serait une bonne chose pour la ville de Québec. SI je ne peux être que positivement charmé par son projet d'Estimauville, je m'interroge sur son concept de densifier la ville sans aménager des transports communs efficaces !

Source : Québec Hebdo

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

jeudi 8 octobre 2009

Le signet du Défi vert est magnifique.

Une matinée ensoleillée

De bien belles rencontres avec les gens de mon quartier en leurs donnant le carton du Défi vert.

Sur le web, première passe d'armes avec mon adversaire M. Jean-Thomas Grantham, courtoise et policée, bravo et merci !

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

lundi 5 octobre 2009

5) LPU - Le projet de laissez-passer universel

Pour les électeurTRICEs

Gratuit est un bien gros mot, car les étudiants devront payés 60$ de plus, ce qui représente environ 4 millions sur la table des négociations (La RTC évalue à environ 11,5 millions les pertes de cette mesure, soit 7,5 millions de manque à gagner avec l'apport des étudiantEs); mais au lieu de réinventer la roue je vous invite à lire le communiqué du Défi vert de Québec à ce sujet.

Pour les étudiantEs

Nous devons agir individuellement pour lutter contre les réchauffements climatiques, mais parfois, une collectivité, peut agir également. C'est le cas pour notre communauté universitaire de Laval avec le le référendum sur le LPU. Je vous invite à voter oui ! Le vote par anticipation par Internet a lieu le 5 octobre, soit aujourd'hui, et le 6 octobre. Un message doit vous parvenir dans votre courriel ulaval Exchange avec les instructions. Plus d'informations

dimanche 4 octobre 2009

Grande marche familiale pour la sauvegarde des boisés!

Préservons nos boisés !

le 4 octobre 2009 à 13h 30, au coin des rues des Loutres et des Tulipes. N'oubliez pas de porter du vert !

Informations

jeudi 1 octobre 2009

4) Des barrières antibruit végétales sur le boulevard Henri-Bourassa

Enjeu local dans le district numéro 5 de Maizerets-Lairet

Sur le boulevard Henri-Bourassa, poser des murs antibruit ou mieux, des barrières végétales sur les différents tronçons de l'artère et ainsi la reverdir. Moins de bruit, une meilleure qualité de vie et plus de calme pour de nombreux résidantEs.

Cette promesse a déjà été tenu, mais elle n'a jamais été réalisé. Je m'engage à tout faire, si vous m'élisez échevin de Maizerts-Lairets, pour obtenir du conseil municipal une résolution majoritaire en ce sens.

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

mardi 29 septembre 2009

Pour suivre les revues de presse de cyberpresse

Tout cyberpresse sur la campagne électorale municipale 2009 dans la ville de Québec

Municipales 2009

Le 1er novembre je vote NICOLAS FRICHOT dans Maizerets-Lairet, je vote DÉFI VERT DE QUÉBEC !

- page 1 de 2